Ernst Bloch

http://www.resmusica.com/wp-content/uploads/2017/03/Ernst-Bloch-par-David-Levine.jpg

Ernst Bloch est l'une des grandes figures de l'hétérodoxie marxiste... si ce n'est de l'hétérodoxie en général. Marxiste athée, ses livres sont parcourus d'exégèse biblique, de références à l'eschaton aussi bien qu'au Fils de l'Homme ou à Thomas Müntzer ; ce qui explique les réticences qu'il a suscitées, aussi bien chez les théologiens (y compris chez les théologiens protestants du XX° siècle, liés au courant de la théologie dialectique, desquels il peut, par bien des aspects, être rapproché) que chez les marxistes. Sa formule, souvent citée : "seul un athée peut être un bon chrétien et seul un chrétien peut être un bon athée" n'est chez lui pas une boutade, mais le reflet d'une doctrine fondée sur une "transcendance sans transcendance" (qui n'a par ailleurs rien d'une "religion sans Dieu"). 

Le parcours historique d'Ernst Bloch est fascinant :

     _ antinationaliste dans l'Allemagne des années 20,

     _ anti-nazi dans les années 30,

    _ marxiste aux Etats-Unis dans les années 40

    _ rédacteur (durant cette période) dans un isolement radical, et tandis que toutes les raisons d'espérer un avenir socialiste tel qu'il l'entend semblent s'effondrer... du Principe espérance

    _ opposant au marxisme stalinien dans la RDA des années 50.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Ernst Bloch (qu'il ne faut évidemment pas confondre avec son homonyme Marc, quoique tous deux soient marxistes), nous citerons en introduction la dédicace que Jean-Michel Palmier, le grand historien de l'expressionnisme, lui a offerte au début de L'expressionnisme comme révolte :

A la mémoire d'Ernst Bloch
 
Qui dans sa jeunesse a partagé les rêves et la révolte de l'Expressionnisme et ne l'a pas renié.
Qui a écrit L'Esprit de l'Utopie, pendant la guerre de 1914, en songeant aux symphonies de Mahler.
Qui a tenté en vain de réconcilier le Capital de Marx, l'Apocalypse et la mort.
Qui s'est disputé avec Lukàcs à propos des Chevaux bleus de Franz Marc
Qui a préconisé la chanson de Jenny-la-fiancée-du-Corsaire de L'Opéra de Quat'sous comme hymne national, car c'est une musique qui tient le milieu entre le bar et la cathédrale.
Qui affirme que seuls les enfants sages et les jeunes filles de bonne famille peuvent comprendre le sens de la chanson de Jenny car en chacun et en chacune se cache un incendiaire.

Qui n'a cessé de rester fidèle aux rêves de sa jeunesse, en affirmant que la lutte au nom de l'utopie, la volonté invincible de construire un monde nouveau, même lorsqu'elles sont momentanément vaincues, demeurent révolutionnaires.

http://www.gallimard.fr/var/storage/images/product/ff3/product_9782070295487_195x320.jpg

L'esprit de l'utopie (1918, 1923)

1. Ce qui est en vue

2. Production de l'ornement

3. Philosophie de la musique (1) : Contribution à l'histoire de la musique

4. Philosophie de la musique (2) : Contribution à la théorie de la musique

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau