Pasolini

 

http://www.slate.fr/sites/default/files/styles/1090x500/public/gramsci-pasolini.jpg

Pier Paolo Pasolini devant la tombe d'Antonio GRAMSCI, intellectuel marxiste italien

Voici un recueil de textes, par oeuvre, issus du corpus de Pasolini. Comme les autres recueils de cet espace, il n'a évidemment aucune prétention à l'exhaustivité. (Pour ceux qui souhaiteraient quelques éléments d'explication sur le statut exact qu'il convient d'attribuer aux documents ci-dessous, c'est par ici.)

Dans la mesure où l'optique adoptée ici est d'ordre théorique ou philosophique, la part belle est faite aux Ecrits Corsaires, ce livre constitué d'un ensemble d'articles initialement parus, notamment, dans le Corriere della Sera. Les textes restitués ici sont regroupés autour de quelques axes (bonheur et individualisme, fascisme et pseudo-fascisme, etc.) indiqués en gras ; la difficulté vient justement du fait que tous ces textes s'entrelacent, dans leurs problématiques, leurs implications, mais aussi leurs présupposés (très souvent explicites chez Pasolini). Ceci implique, donc, que la "classification" opérée dans le document consacré aux Ecrits Corsaires est artificielle ; mais il me semble aussi que c'est précisément en regroupant les textes autour d'axes distincts dans leurs intitulés, que l'on peut voir apparaître les convergences entre les axes : qu'un développement consacré à la notion de culture aboutisse à la question de la sexualité, qu'un développement consacré à la religion aboutisse aux thèses (récurrentes) de Pasolini sur la télévision, fait apparaître la cohérence propre du discours pasolinien, dans lequel il n'y a pas réellement de centre ou d'axiomatique propres à l'érection d'un système, mais une cohérence de perspectives qui n'est pas étrangère à la "manière" stylistique de Pasolini.

Remarque : le numéro de page indiqué à la suite de chaque texte renvoie à l'édition que j'ai utilisée. Ce n'est pas nécessairement une édition de référence, et par conséquent ce n'est pas extraordinairement pratique. Mais encore une fois, il ne s'agit pas d'autre chose que de papiers de recherche.

Dans le cas de Pasolini, je ne suis pas d'ordre chronologique, parce qu'il me semble intéressant (quoique évidemment non neutre d'un point de vue interprétatif) de procéder à une lecture rétroactive : on comprend mieux les textes du "dernier" Pasolini quand on éclaire ensuite les lieux d'où ils proviennent, et il est très intéressant de lire les textes du "premier" Pasolini à la lumière des développements ultérieurs (en ce qui concerne la production poétique ou la correspondance, c'est même une démarche assez amusante dans son cas).

La même remarque vaut pour les différents champs expressifs mobilisés par Pasolini : les "essais" éclairent la production poétique, les textes biographiques éclairent l'évolution cinématograpĥique, etc. Mais conformément aux clés méthodologiques de cet espace, je n'ai pas souhaité mélanger les oeuvres. 

Afficher l'image d'origine

1. Ecrits corsairesEcrits corsaires (1973-1975)

Edition : Flammarion, Champs Art, 2009

Afficher l'image d'origine

2. Lettres luthériennes (1975)

Edition : Seuil, 2002

Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine

3. L'empirisme hérétique (1965-1971)

L'édition originale, et la traduction française mobilisée ci-dessus (Ramsay 1989)

Je retiens ici le titre correspondant au titre italien ; le livre a paru en France sous un titre dicté par l'éditeur, pour des raisons commerciales : "L'expérience hérétique". Il s'agit du livre le plus théorique, le plus ardu à lire également, de Pasolini ; il est également assez difficile à trouver.... Dans les documents ci-dessous, toute la mise en forme (titres et sous-titres, notes) a été rajoutée au texte initial, et n'est donc pas de Pasolini. 

1. Le cinéma de poésie (1965)Le cinéma de poésie (1965) (93.88 Ko)

2. Le scénario comme structure tendant à être une autre structure

3. La langue écrite de la réalité

4. Sur le cinema

5. Observations sur le plan sequence

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau