Cahier de textes TST2S

 

Afficher l'image d'origine

Vous trouverez ici le cahier de textes des TST2S 1. Pour des raisons de commodité, il est présenté sous une forme blog : la dernière date renseignée se trouve donc en haut du document. J'ajoute parfois des liens internes, que vous pouvez consulter pour obtenir des précisions sur le contenu d'une séquence. Si quelque chose vous laisse perplexe (point de cours, élément de méthodologie, etc.) n'hésitez pas à mobiliser l'espace posez vos questions...

09.01 : Suite de la correction du TD : fin de la partie "explication" portant sur le texte de Nietzsche.

22.12. Correction du TD. Reprise de la méthodologie. Application aux deux phrases sélectionnées.

19.12. Suite du TD : explication et analyse de phrases du texte de Nietzsche. Le travail se fait en groupe, sur la base d'un formulaire-guide. Collecte des premières parties du sujet DM.

15.12. Correction du TD. Méthodologie de la question 2. Les quatre étapes de l'explication : analyse et reformulation / justification / illustration / mise en rapport avec la thèse.

12.12. TD d'application : travail d'analyse sur un texte de Nietzsche (Considérations inactuelles). Rédaction guidée d'une "question 1" : travail préparatoire et rédaction. Le travail se fait en groupe (de 4), ramassé et évalué. Collecte des introductions sur le sujet : "Faut-il être libre pour être heureux ?" et distribution d'un corrigé

08.12. Méthodologie du "sujet 3" (commentaire de texte) Méthodologie de l'introduction. Qu'est-ce qu'une thèse ? Qu'est-ce qu'une "étape de l'argumentation" ? Analyse d'exemples de structures de textes.

05.12. Fin de l'étude de documents : la recherche du bonheur comme recherche de la liberté : rejet des modes de vie imposés, mise en conformité de notre vie avec les idées, les valeurs qui sont les nôtres.

01.12. Suite de l"étude de documents. Quels sont les "besoins" dont il faut (ré)apprendre à se satisfaire ? Analyse de la notion de besoin : est un besoin ce qui est nécessaire à un être pour rester ce qu'il est (illustration avec les besoins de la machine à laver et les besoins d'un être vivant). D'où : besoins physiologiques de l'homme (pour rester en vie), mais aussi besoins culturels (pour rester humain).

28.11. Epicure, suite. Quels sont les désirs dont on pourrait (ré)apprendre à se passer ? Quels sont les désirs qui sont causes de troubles (du corps, de l'âme) ? Le fait qu'il s'agisse dans les deux cas des désirs non naturels indique la voie de la sagesse : le retour aux besoins naturels. C'est le sens du "retour à la nature".

24.11. Solution du problème : le retour aux besoins dans le cadre de la "simplicité volontaire" (document 2). Référence initiale à Epicure : quel est le sens de cette référence ? Définition épicuriene du bonheur, typologie des désirs.

21.11. (suite) la mode de vie consumériste comme source de culpabilité : les problèmes économiques posés par la consommation de masse. Par ailleurs, le modèle consumériste entre en contradiction avec la réalisation de notre humanité (la consommation détruit l'espace disponible pour les besoins culturels).

17.11. Solution : la maîtrise des désirs. On prend appui sur une étude de documents : critique de la société de consommation et simplicité volontaire. La société consumériste comme source de frustration (manques : le rôle de la publicité), et de culpabilité (le mode de vie consumériste implique l'exploitation de l'homme par l'homme).

14.11. Réfutation de la réponse initiale : la recherche d'une satisfaction intégrale de désirs conduit à la frustration (désirs irréalisables), à l'angoisse (conflit entre les désirs inconciliables), à la culpabilité (désirs qui entrent en conflit avec notre conscience). La recherche d'une satisfaction intégrale du désir contredit donc les exigences du bonheur humain.

10.11. Nouveau chapitre : le bonheur. Analyse de la notion, distinction plaisir / bonheur. Mise en relation du bonheur et du plaisir. Position du problème : est-ce en réalisant tous ses désirs que l'on est heureux ? Réponse initiale : le bonheur excluant la frustration, il semble qu'il faille satisfaire tous nos désirs.

07.11. Correction du TD. Prolongements concernant Malcolm X : le passage des droits civiques aux droits de l'Homme : le rôle de l'ONU et l'enjeu d'un appel aux "pays musulmans" chez Malcolm X. Le devoir de solidarité en tant que solidarité internationale. Distribution d'une synthèse récapitulative sous la forme d'un corrigé de dissertation. Conclusion à rédiger (DM)

20.10. TD (DS) : le droit et le devoir de résistance à une loi qui contredit les droits fonamentaux : corrélation de la posture de Malcolm X (le droit de recourir à la violence quand mes droits fondamentaux sont violés et que le gounernement ne peut pas / ne veut pas les garantir) et de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen (le devoir de recourir à la résistance violente lorsque le gouvernement viole les droits fondamentaux du peuple, et donc d'un seul individu du corps social).

17.10. Faut-il désobéir à une loi que l'on pense injuste ? Analyse de la position de Spinoza (TD effectué en classe). Liberté d'action, liberté d'expression et liberté de pensée. Face à une loi que l'on pense injuste, nous avons le devoir de lui obéir (dans nos actes : nous avons renoncé à notre liberté d'action), nous avons le droit d'en questionner la légitimité dans notre esprit (liberté de pensée), et nous avons le droit d'exprimer notre désaccord (liberté d'expression). Mais attention : dans la mesure où l'expression de notre désaccord doit SEULEMENT viser à rendre la loi plus juste (plus rationelle), le SEUL mode d'expression légitime consiste à adresser A L'AUTORITE politique (et non à la foule) nos remarques sous la forme d'ARGUMENTAIRES RAISONNES (sans recourir aux passions, etc.)

13.10. Suite du TD. Analyse de la position de Spinoza : si la liberté est obéissance à la raison, la liberté est maximale là où les lois sont rationnelles.

06.10. Application de la définition de la liberté : la liberté s'oppose-t-elle à l'obéissance aux lois. TD effectué en cours : la liberté exige l'obéissance commune aux lois (la position républicaine : appui sur la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen).

03.10. Corrigé du TD et approfondissement : comment définir la liberté ? Faire ce que l'on veut, est-ce suivre ses désirs ? Analyse du lien entre liberté et responsabilité : l'enjeu de la raison et de la conscience.

29.09. Méthodologie : comment définir une notion ? TD : repérer les propriétés caractéristiques.

26.09. Méthodologie du développement : analyse des termes et construction d'un paragraphe argumentatif. Applications.

22.09. Analyse des quatre positions possibles face à une loi : l'accord obéissant, le désaccord obéissant, le désaccord désobéissant, et l'accord désobéissant. Approfondissement de la quatrième possibilité : peut-on considérer qu'une loi est juste et qu'il appartient pourtant à l'individu de la transgresser selon sa conscience face à un cas particulier ?

19.09. Comment mobiliser un débat de société pour mettre en lumière les enjeux du sujet ? On prend appui sur le débat concernant l'euthanasie. Que dit la loi ? Quelles sont les raisons qui la justifient ? Quelles sont les raisons de la transgresser ?

15.09 : Méthodologie, suite. Problématisation : (b) Comment justifier l'obéissance à des lois que l'on estime injustes ? Il semble qu'il faille refuser d'obéir à une loi qui viole des droits fondamentaux des êtres humains. (c) Faut-il obéir aux lois, ou leur désobéir quand elles sont injustes ? Annonce du plan. 

12.09.2017 : Méthodologie de la dissertation. Présentation globale de l'exercice. Méthodologie de l'introduction : approche du sujet, problématisation, annonce du plan. Application à un sujet-témoin : faut-il toujours obéir aux lois ? Approche du sujet : la question de l'euthanasie. Problématisation : (a) justifier la désobéissance aux lois que l'on trouve injustes, c'est détruire l'idée même de loi (si les individus n'aobéissent aux lois que lorsqu'ils sont d'accord avec elles... que change le fait qu'il y ait des lois?)

08/07.09.2016: Présentation de la discipline, du programme, des épreuves du bac et du site internet.